-->

الأحد، 29 مارس 2020

Compensation centralisée de l’ensemble d’une installation


Compensation centralisée de l’ensemble d’une installation
Valeurs connues
(valeurs relevées sur le compteur pendant un temps “t” et divisées par “t” , ou valeurs lues sur la facture mensuelle)
la puissance active P en kW,
la puissance réactive Q en kVAr,
d’où, la valeur de tg phi de l’installation : Q / P, appelée tg phi1.
Puissance réactive nécessaire des condensateurs
Puissance réactive des condensateurs :
Qc = P x p
où, p = coefficient figurant sur le tableau ci-dessous
Remarque.
Le tableau fournit le coefficient p permettant de passer du cos phi1 initial au cos phi2 souhaité. Ce coefficient p est encore obtenu par : p = tg phi1 – tg phi2.
Exemple :
Relevé au compteur actif pendant 10h = 1 670 [kWh]
Relevé correspondant au compteur réactif pendant 10h = 2 000 [kVArh]
Puissance active P = 1 670 / 10 = 167 [kW]
Puissance réactive Q = 2 000 / 10 = 200 [kVAr]
Il en résulte : tg phi1 = 200 / 167 = 1,2
d’où cos phi1 = 0,64
Le cos phi2 souhaité = 0,9 (tg phi2 = 0,48)
Le facteur p correspondant est alors de 0,72 (voir tableau ci-dessus ou tg phi1 – tg phi2 = 1,2 – 0,48).
Il en résulte la puissance des condensateurs à installer :
QC = 167 x 0,72 = 120 [kVAr].