اختراعات


 POMPES HYDRAULIQUES VOLUMETRIQUES
Les pompes hydrauliques volumétriques diffèrent les unes des autres par leurs dimensions ainsi que par la quantité et la nature de leurs pièces mobiles internes. Malgré ces  distinctions, elles remplissent toujours essentiellement le même rôle, celui de faire circuler une quantité plus ou moins grande de fluide et les caractéristiques qui régissent leur  fonctionnement sont donc les même.

A. Caractéristiques des pompes hydrauliques volumétriques
1. Débit (« qv »)
On appelle débit la quantité de fluide mise en mouvement en fonction de temps. Dans le
système métrique, le débit est exprimé en litres par minute (l/min), tandis que dans le
système anglais, il est question de gallons américains par minute (GPM).

Le débit d’une pompe hydraulique dépend de deux importants facteurs : la cylindrée de la pompe et la vitesse de rotation de la pompe.

La cylindrée (C) d’une pompe hydraulique est le volume ou la quantité de fluide que celle-ci refoule par tour. Dans le système métrique la cylindrée d’une pompe hydraulique est exprimée en centimètres cubes par tour (cm3 / tr). Plus la cylindrée d’une pompe est grande, plus les dimensions physiques sont importantes.

Une pompe qui a une cylindrée de 50 cm3/tr et qui effectue un tour complet entraine nécessairement plus de fluide qu’une autre de 35 cm3/tr de cylindrée effectuant elle aussi un tour complet.

• Vitesse de rotation (n) : Une pompe hydraulique est toujours accouplée à un moteur par l’entremise de son arbre d’accouplement. Lorsque la pompe hydraulique est entrainée par un moteur électrique, les vitesses sont de l’ordre de 1200 tr/min,1500 tr/min ou 1800tr/min. Il faut respecter la vitesse nominale prescrite par le fabricant, c’est-à-dire la vitesse de rotation pour laquelle une pompe est conçue.

Donc pour calculer le débit on utilise la relation : qv = C x n
Cette formule démontre que le débit varie directement en fonction de la cylindrée et de la
vitesse de rotation.

2. Pression (« p »)
Le rôle d’une pompe hydraulique est uniquement de créer un débit. La pression dans un circuit hydraulique est due à la résistance à l’écoulement qui rencontre le fluide.
Les unités de mesure utilisées pour exprimer la pression sont le Pascal (Pa) ou le bar.
1 bar = 100 kPa
3. Puissance (« P »)
Afin d’accomplir sa tache qui est de mettre en mouvement un fluide, une pompe hydraulique est toujours accouplée mécaniquement à une source motrice. Cette source
motrice fournie une puissance mécanique en rotation à l’arbre de la pompe afin de mettre en mouvement les pièces internes de cette dernière.
Il existe également, du coté du refoulement de la pompe, une puissance qui est appelée:puissance hydraulique

4. Rendement volumétrique (« v »)
Le rendement volumétrique est le rapport entre le débit d’huile réellement fourni par la pompe et le débit théorique.

Nv = débit d’huile en fonctionnement / débit théorique
Le rendement volumétrique ne peut jamais être supérieur à 1 (ou équivalent en pourcentage 100%)

Rendement mécanique (« Nm »)
Le couple réel fourni à une pompe volumétrique doit être suffisamment élevé pour entrainer la pompe et pour vaincre les forces de friction. Le rendement mécanique représente le
pourcentage du couple qui est réellement transmis à la pompe.